Les injections

Depuis de longues années, des produits de remplissage ont été utilisés pour corriger les rides. La plupart ont donné des complications parfois des années après les injections ; c’est pourquoi seuls les produits dits « biodégradables » doivent être utilisés.
Le collagène bovin (Zyderm, Zyplast) a été le premier produit étudié scientifiquement et utilisé à large échelle sans complication majeure. Du fait de sa durée de vie trop courte et du risque de réaction allergique, il n’est plus utilisé en France.
L’acide hyaluronique (HA) est utilisé depuis 1996 et est rapidement devenu « le gold standard ». Il n’est pas allergénique et ne nécessite donc pas de test cutané avant l’injection. L’HA naturel a une durée de vie trop courte et doit être stabilisé pour une correction suffisamment longue.
Aujourd’hui, il est mis sur le marché sous de nombreuses formes adaptées aux différentes indications (fines ridules, sillons profonds, correction de volume, lèvres…).
Le Macrolane (HA) a été utilisé pour les volumes du corps et notamment dans les seins mais cette dernière indication a été retirée, il reste un produit intéressant pour les fesses.
L’ HA est aussi le seul produit pouvant être dissous rapidement par une enzyme spécifique : la hyaluronidase.
Un autre produit biodégradable est intéressant ; l’hydroxyapatite de calcium (Radiesse). Il s’utilise pur ou dilué pour corriger les rides et les volumes.

Pour obtenir de bons résultats avec les injections, il faut bien analyser la demande du patient, poser la bonne indication, bien choisir le produit adapté, avoir une bonne technique et surtout un bon sens artistique !